« J’estime une amélioration de 1€ à 1.50€ de ma marge PA suite à l’installation d’un système de paillage Teagle sur mon exploitation ».

« J’estime une amélioration de 1€ à 1.50€ de ma marge PA suite à l’installation d’un système de paillage Teagle sur mon exploitation ».

Turbo Mill 500B et 500BXL

Sébastien Le Barbier est agriculteur et éleveur de volailles, dindes et poulets, dans le Morbihan près de Muzillac avec une surface totale de 2700 m2. La paille utilisée pour la litière des volailles est produite sur l’exploitation. « La paille représente un vrai intérêt dans mon système en comparaison aux copeaux qui restent très chers. Avec les copeaux, ou autres substrats utilisés pour les litières, la question se pose de la dépendance à un fournisseur extérieur qui peut faire « la pluie et le beau temps » sur nos résultats économiques en fonction des prix et de la disponibilité des produits. Pour maîtriser son élevage il faut de l’autonomie ! » explique Monsieur Le Barbier.

Afin d’être le plus autonome possible dans la gestion de son élevage, et après avoir assisté à plusieurs démonstrations de différentes machines, l’éleveur a fait le choix d’investir dans une pailleuse calibreuse Teagle 500BXL. Elle est en version semi portée afin d’être attelée à un tracteur de 100 CV. Monsieur Le Barbier a choisi cet équipement car aujourd’hui c’est la seule machine capable de calibrer à 2cm de la paille longue et de la transporter sur des distances de plus de 80 mètres. Un défibrage et un calibrage à 2cm maximum est très important, au-delà de cette longueur, beaucoup d’essais réalisés par différents groupements montrent une dégradation systématique du bien-être animal. « En élevage industriel de volailles, pour mener à bien un lot, que ce soit en poulets ou en dindes, nous disposons de trois facteurs primordiaux indissociables à surveiller et à contrôler en permanence pour assurer le bien-être, à savoir :  l’ambiance générale du bâtiment (température, ventilation, hygrométrie…), la qualité de l’eau et de la litière. Tous ces éléments sont étroitement liés. Si on ne les maîtrise pas parfaitement, le bien-être des animaux va se dégrader rapidement » explique Sébastien Le Barbier.

La machine permet de défibrer et de calibrer la paille finement et de la transporter par soufflerie sur plus de 80 mètres. Elle est utilisée pour le repaillage au moins 3 fois par semaine à raison de 3 bottes par repaillage par bâtiment. « Aujourd’hui je suis complètement autonome, dès que le besoin en  repaillage se fait sentir, j’attelle la machine, je charge 2 bottes, je branche la machine au réseau de tuyau et je repaille. Ainsi je contrôle parfaitement ma litière. L’opération me prend une heure au total en incluant la préparation du bâtiment (levage des chaînes et des pipettes…etc). Après 2 années d’utilisation, j’estime avoir amélioré ma marge PA de 1 à 1.50€ grâce à mon système de repaillage » conclue Sébastien.

Club des propriétaires

  • Manuals
  • Technical specifications
  • Spare parts listing
  • Plus VIP competitions
Rejoignez le Club des utilisateurs

Réservez une démo

Ce matériel vous intéresse ? Faites nous part de votre demande et nous vous recontacterons. Vous pouvez aussi nous contacter directement par téléphone ou par mail.

Envoyez-nous un email
Top